Quand la COVID-19 s’en mêle, le témoignage de Virginie Ducable

Publié le

J’ai terminé mon Mastère Spécialisé® en période COVID-19, témoignage de Virginie Ducable

Soutenir sa thèse à distance dans le cadre d’un Mastère Spécialisé® effectué au sein de CESI Ecole d’ingénieurs et obtenir les félicitations du jury, le tout en pleine période COVID …

Virginie Ducable n’imaginait surement pas un tel contexte pour la fin de sa formation en Management par Projet.

Et pourtant ! Alors que la crise sanitaire aurait pu affecter ses projets, cela n’a pas été le cas.

« Dès le début de la pandémie CESI a été très réactif » explique Virginie Ducable qui alternait une semaine sur le Campus CESI Rouen et 3 semaines en entreprise, en l’occurrence REDLab, une SII normande

Malgré la situation, les cours réalisés par des experts issus du monde de l’entreprise ou des enseignants de CESI Ecole d’ingénieurs, ont été assurés à distance en vertu du principe de continuité pédagogique.

Côté entreprise, Virginie Ducable a vu sa mission évoluer ; ce qui n’a pas été sans lui déplaire si l’on en juge par son enthousiasme lorsque qu’elle parle du nouveau produit développé par REDLAB : Neuroo.ai. Un projet auquel elle a fortement participé. Une innovation 100% normande afin d’accompagner les entreprises et les collectivités lors du déconfinement.

Un Mastère Spécialisé® pour une ré-orientation professionnelle réussie

A 36 ans, diplôme de l’EDHEC en poche et une expérience professionnelle au sein de grands groupes comme Toyota, Colgate Palmolive ou bien encore Philip Morris, Virginie Ducable a souhaité capitaliser sur son savoir et se diversifier.

Après être passée par les Outre-mer, elle est finalement revenue en Normandie où elle a fait le choix de suivre une formation en gestion de projet. D’où le Mastère Spécialisé® Management par Projet de CESI Ecole d’ingénieurs . Un cursus, labélisé par la Conférence des Grandes Ecoles qui se déroule en alternance, et qu’elle a intégré en 2019.

C’est au sein de REDLab, une société de services numériques basée au cœur de la Normandy French Tech à Seine Innopolis, qu’elle a effectué sa mission. Elle était Chef de projet dans la transformation digitale.

Une semaine sur le Campus CESI Rouen et trois semaines en entreprise, c’est un rythme soutenu mais qui ne l’effraie pas particulièrement.

« J’ai commencé mon alternance chez REDLab en août 2019 avec un poste purement gestion de projet » explique Virginie Ducable. Et de préciser « lorsque nous étions en cours sur le campus CESI Rouen, nous avions la chance d’être accompagnés par des enseignants et de nombreux intervenants du monde de l’entreprise, ce qui est indéniablement un plus. Sans compter l’opportunité offerte de se créer tout un réseau au sein même de la promo ! »

Et puis, tout change. L’enseignement doit s’adapter au contexte COVID 19.

Très rapidement CESI mesure l’ampleur du défi et met tout en place pour assurer 100% de continuité pédagogique à ses apprenants. Pour Virginie Ducable, cela passe par des cours en distanciel, mais aussi par une évolution de sa mission au sein de la société REDLab.

Associée à la création d’un nouveau produit en lien avec l’actualité, elle voit ses compétences originelles de marketing s’avérer être un véritable plus.

Alors que le 17 mars 2020 la France entre en confinement, la société REDLab réfléchit tout de suite à l’après et notamment au déconfinement qui est un véritable enjeu sanitaire. Cette jeune société, créée en 2017 et qui compte une 20aine de collaborateurs, travaille alors sans relâche pour développer une innovation 100% normande afin d’accompagner les entreprises et les collectivités dans la reprise à venir en assurant autant la sécurité de leurs collaborateurs que celles de leurs usagers. Ainsi est née Neuroo.ai, une solution basée sur les capacités de reconnaissance de l’intelligence artificielle. Une des premières applications disponibles s’appuie sur un algorithme capable de détecter le non-port du masque et permet de suivre en temps réel le respect des règles sanitaires.

« Nous avons déposé le projet auprès de la CNIL. Il s’agit d’une solution bienveillante qui ne reconnait pas les identités, mais s’appuie sur la reconnaissance d’une forme humanoïde combinée avec celle d’un objet, en l’occurrence le masque. » explique Virginie Ducable. Et de rajouter « l’objectif de ce produit est de fournir des données statistiques à des fins pédagogiques mais absolument pas du tracking ».

L’énergie de Virginie Ducable est plus que palpable lorsqu’elle présente le projet. « C’est une démarche solidaire avec la mise à disposition gratuite de cette application auprès des collectivités normandes jusqu’en septembre » précise-t-elle avant de conclure « des collectivités et des entreprises sont d’ores et déjà intéressées ».

Pas de doute, cette future diplômée CESI Ecole d’ingénieurs, qui a soutenu sa thèse à distance le 20 mai dernier et a obtenu les félicitations du jury, a réussi sa ré-orientation professionnelle.

Preuve en est le CDI signé ce mois-ci avec REDLab.

neuroo.ai en quelques mots

  • Une innovation 100% normande et bienveillante
  • Une solution déployable dans tous les environnements : intérieur / extérieur, transports, lieux publics, entreprises, santé…
  • Une solution « plug-and-play »
  • Une maîtrise technologique 100% locale avec une précision de reconnaissance proche des 100%
  • Respect des normes RGPD
  • Traitement des flux vidéo en temps réel (pas de stockage de données)
  • Utilisation d’un modèle de reconnaissance générique
  • Respect de la vie privée / pas d’utilisation de données individuelles